• SYNDI...CACA

    La machine  syndicale à perdre peut-être satisfaite, comme vous pourrez voir plus bas, cette chefferie à rouflaquettes Thibautesque et cherequeste, ces collabos ont encore enflé, et très profond, les pauvres cons de la base  syndicale....et mon cul...Camarades, j'rigole, compagnons, j'rigole moins,(yen à moins d'compagnonNEs, non ?) cette chefferie syndicale immonde faut la laisser tomber, la décapiter, pour enfin récupérer nos potes qui se sont laissés manipuler par leur syndicalisme dégénéré, dans le but inavoué de conforter leur saloperie de permanence rétribuée grassement pour entretenir les soupapes de sécurité des grandes marées sociales.

    Lisez ci-dessous , on va pleurer ou alors ça va péter !

     

    Mardi 28 septembre 2010

     Suspension de la grève

     L'assemblée générale des personnels grévistes à l’appel du SNUipp23, réunie ce jour a décidé la suspension du mouvement initié en Creuse jeudi 23 septembre. Cette décision, prise au regard de la situation générale (seuil significatif dans un certain nombre de secteurs non atteint et décision de l’intersyndicale de la Creuse de ne pas appeler à la grève reconductible pour le moment), ne remet pas en question sa conviction de la nécessité de mettre en œuvre une grève reconductible. Face à un gouvernement qui campe sur ses positions au mépris des millions de personnes dans la rue lors des 2 grandes mobilisations unitaires des 7 et 23 septembre, c’est le seul moyen d’accroître la pression pour empêcher une régression sociale historique.

     Tout en regrettant des propositions d’actions tardives, l’assemblée générale prend acte du communiqué de presse de l’intersyndicale nationale qui pourrait ouvrir des perspectives d’élargissement et de durcissement  de la grève dès le 12 octobre en vue de la paralysie économique du pays.

    Ils demandent aux organisations signataires de cet appel de préciser explicitement leur appel à la grève interprofessionnelle reconductible jusqu’au retrait pur et simple du projet dans le communiqué de presse qu’elles produiront à la suite de leur rencontre du 4 octobre prochain.

     En conséquence, l’Assemblée générale décide de suspendre son mouvement de grève reconductible et appelle l’ensemble des personnels de l’Éducation Nationale du département :

    • à demander à tous ceux qui partagent sa conviction de faire remonter à leurs organisations cette volonté de la base d’obtenir un mot d’ordre de grève reconductible de l’intersyndicale nationale
    • à se tenir prêts à reprendre le mouvement à tout moment par décision de l’AG départementale
    • à participer massivement aux actions à venir.

     Ne laissons pas faire, ne laissons pas passer ce projet de loi sur les retraites qui constitue une régression sociale historique.

     Des projets alternatifs existent pour financer les retraites, ils sont fondés sur la solidarité et un juste partage des richesses.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :